Les édifices singuliers, les bâtiments publics, ponctuent la ville et nous permettent de nous orienter. En tant que manifestations d’une institution, ils s’affichent volontairement en rapport étroit avec l’espace public. De même que tous les équipements situés le long du boulevard Suarez ont leur accès principal donnant sur ce boulevard, l’entrée à la nouvelle salle poursuit cette logique urbaine forte. Ce projet donne à la ville un lien culturel et social ouvert à tous; un édifice fédérateur du nouvel espace urbain. Son apparente simplicité formelle et fonctionnelle concourt à sa lisibilité depuis le boulevard Suarez et à son appropriation par les Trinitaires.…Ils sortent de la salle de musique pour manger leur gouter dans le jardin planté le long du boulevard Suarez. Les enfants se retrouvent tandis que des parents sortent de la grande salle où ils ont assisté à une pièce de théâtre. Sous le soleil, le boulevard dort. Un chat longe le bardage ondulé qui scintille. C’est l’été à la Trinité…»

Lieu : La Trinité (06).
Maitrise d’ouvrage : Ville de La Trinité.
Maitrise d’œuvre : Heams & Michel architectes, Setec / GL Ingénierie, Michel Nicolai, Bois études Hulin, ABE acoustique, Art Scénique.
Programme : 7 salle de musique, salle de spectacle (270 places assises), gradins rétractables, scène, dépots, cuisine.
Surface : 940 m² shon.
Montant des travaux : 2,6 M€ HT.
Réception des travaux : Concours 2020. Projet abandonné par la MOA.