Le projet s’installe selon les caractéristiques topographiques du site. Il convient de s’inspirer de l’architecture du pays Vençois pour l’implantation générale des logements. Sur la pente la plus importante, en partie haute du terrain, un bâtiment linéaire s’ancre dans le terrain tandis qu’un bâtiment épais posé sur un socle permet de s’adapter à la pente la plus faible en partie basse du terrain. Un simple prisme rectangulaire, de quatre niveaux, posé sur un socle planté, confère au boulevard une urbanité nouvelle. Parallèle à ce premier corps de bâtiment, un second volume plus étroit s’ancre en partie haute du terrain et s’oriente vers le cœur d’ilot paysagé. Cet « espace paysager » devient le troisième volume du projet. La construction sur rue prend place sur un parking semi-enterré. Ce dispositif de socle planté permet aux logements du rez-de-chaussée d’échapper à la rue. La relation entre les deux corps de bâtiment est créée par un jardin composé d’arbres et d’arbustes d’essences de « pays ».

Lieu : Vence (06).
Maitrise d’ouvrage : Ville de Vence.
Bailleur social: Logis Familial.
Maitrise d’œuvre : Heams & Michel architectes, A.P.ARTs, Novacert.
Programme : 48 logements sociaux et parking.
Surface : 3000 m² shab.
Réception des travaux : Concours 2019.